L’astigmatisme

Qu’est-ce que l’ astigmatisme?

astigmatismeAstigmate, c’est quoi? L’ astigmatisme est un défaut de la vision particulièrement courant. On estime qu’un quart de la population est concerné. Ce trouble est souvent associé à la myopie ou l’hypermétropie et est principalement d’origine congénitale même s’il peut apparaître suite à un traumatisme, une intervention chirurgicale ou une greffe de cornée. Il peut évoluer faiblement au cours de l’existence mais cela reste rare.

L’ astigmatisme est un défaut de la courbure de la cornée. Au lieu d’être sphérique, elle a une forme ovale comme un ballon de rugby. Ce qui entraîne une vision brouillée de près comme de loin.

La principale différence avec les autres défauts optiques, est que la netteté de vision varie selon l’orientation de la cible visuelle.

Pour une vision correcte, la cornée doit avoir une courbure constante comme celle d’une lentille d’un appareil photographique. Si cette courbure n’est pas constante, la vision sera différente selon l’orientation de la cible visuelle. Prenons l’exemple du dos d’une cuillère, vous constaterez que la courbure de l’objet n’est pas constante, la base est plus courbée que la pointe. On voit ainsi dans le reflet une réflexion différente de l’image par rapport à une cuillère à glace par exemple.

Comment mesure-t-on l’ astigmatisme?

L’astigmatisme est mesuré selon son degré et son axe en se basant sur deux méridiens perpendiculaires sur la cornée, le méridien d’axe horizontal et le méridien d’axe vertical. Ces deux méridiens sont mesurés indépendamment afin de définir quel type d’ astigmatisme est concerné.

On observe trois formes d’astigmatisme :

  • direct, forme la plus courante, l’axe le plus grand est l’horizontale
  • inverse, l’axe le plus grand est le vertical
  • oblique, l’axe le plus grand est l’oblique, cette forme est la plus handicapante et reste difficile à corriger.

L’astigmatisme peut être irrégulier, la cornée est déformée en plusieurs axes. C’est souvent la conséquence d’une maladie ou d’une plaie à la cornée et est difficilement corrigeable.

On peut le mesurer soit en dixième si on prend en compte l’acuité visuelle, soit en dioptrie si l’on prend en compte la correction nécessaire. L’astigmatisme est considéré comme fort au-dessus de 2 dioptries.

Suis-je astigmate?

Suis-je astigmate? C’est la question que se pose beaucoup de gens quand ils se rendent comptent qu’ils voient de moins en moins. Si l’astigmatisme est léger, il est possible de ne pas ressentir de symptômes gênants.

S’il est plus important, l’astigmate peut souffrir de maux de tête, d’une gêne au contact d’une lumière vive ou une vision floue ou dédoublée.

La vision périphérique est imprécise, l’astigmate a des difficulté à distinguer les contrastes entre les lignes horizontales, verticales et obliques. Il a tendance à confondre certaines lettres entre elles comme le H et le M et certains chiffres, ce qui est particulièrement handicapant en période d’apprentissage.

Comment corriger l’ astigmatisme?

Si l’astigmatisme est léger, il ne nécessite pas de corrections. S’il est plus important et entraîne une réelle gêne visuelle, il faut alors le corriger.

Il existe trois solutions pour rectifier l’astigmatisme :

  • la correction par des verres toriques, c’est-à-dire courbés et à l’épaisseur variable dont les rayons de courbures compensent le défaut visuel.
  • le port de lentilles de contact souples pour astigmates
  • la chirurgie via une opération au laser, par le biais d’incisions ou de la mise en place d’un implant torique.

 En savoir plus sur les troubles de la vue >>


EasyLunette Clearance leaderboard Banner

Du hast eine Frage oder eine Meinung zum Artikel? Teile sie mit uns!

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

*
*