Le strabisme

Qu’est ce que le strabisme : définition

strabismeBien que Diderot trouvait les femmes qui louchaient particulièrement belles, gage selon lui d’une rareté, il n’en reste pas moins que le strabisme est un défaut de la vision qui peut et doit être corrigé. Le strabisme correspond en effet à une déformation de la vision que l’on désigne plus communément par le fait de loucher. Il s’agit d’un défaut de convergence des axes visuels qui peut être convergent .

  • (vers l’intérieur de l’oeil)
  • divergent (vers l’extérieur)
  • ou vertical (vers le haut ou vers le bas)

Cela explique qu’il se repère déjà à l’oeil nu, contrairement à d’autres défauts de la vision.

Symptômes du strabisme

Le strabisme donne l’impression de voir chaque chose en double ou du moins de ne jamais voir une image unique de ce que l’on regarde : en effet, les yeux ne sont alors pas sur un même axe et leurs mouvements ne sont pas synchronisés, rendant une vision nette et en trois dimensions impossible. C’est entre autres ce signe qui doit vous alarmer afin de détecter si vous êtes atteint de strabisme.

Dépistage du strabisme

Le strabisme apparaît le plus souvent chez l’enfant, d’où l’importance de traiter ce problème très tôt pour éviter qu’il ne s’aggrave à l’âge adulte.

Le test le plus courant à faire pour voir si vous êtes atteint de strabisme est de placer un crayon entre deux carrés et de fixer la pointe du crayon : si vous ne voyez pas de troisième carré apparaître à l’endroit où se trouve le crayon, il est préférable de consulter. Vous pouvez aussi demander à quelqu’un de regarder vos yeux pendant que vous fixez quelque chose afin de voir s’ils restent parallèles ou s’ils dévient.

D’autres symptômes doivent vous alarmer comme une vision floue quand vous essayez de fixer un objet, l’impression que vous ne voyez que d’un œil ou dans de rares cas une fatigue oculaire et souvent du même œil.

Comment corrige-t-on le strabisme?

De nombreuses méthodes existent aujourd’hui pour corriger ce défaut de la vision, et plus la prise en charge sera faite tôt, plus courte sera la durée du traitement. Si vous attendez trop avant de consulter, vous encourrez le risque de ne plus pouvoir remédier à ce défaut : le strabisme n’est pas seulement esthétique mais correspond bel et bien à une déformation de la vision qui peut avoir des conséquences graves.

Le risque est en effet de ne finir par utiliser qu’un seul des deux yeux, rendant au fur et à mesure l’autre œil aveugle. C’est pourquoi la première étape de tout traitement est de faire travailler les deux yeux afin de les réhabituer à fonctionner en symbiose et de réobtenir une vision binoculaire.

Si ce travail ne suffit pas, il doit alors être complété par une intervention chirurgicale sur les muscles de l’œil afin de rééquilibrer leur force. Mais cette intervention, si elle résout le problème d’un point de vue esthétique n’est parfois pas suffisante pour le résoudre d’un point de vue ophtalmologique, surtout si elle est réalisée à l’âge adulte. D’où l’importance de consulter votre ophtalmologiste au moindre signe alarmant.

Il est possible aussi de faire faire des injections de toxine botulique si le problème est détecté très tôt ; elles permettent de corriger l’hyperactivité de l’œil voyant en paralysant ses muscles, forçant l’autre à fonctionner le temps que la paralysie disparaisse.

 En savoir plus sur les troubles de la vue >>